Philosophie

Dans les ateliers, les mains s’enchevêtrent : une chorégraphie imaginée par Caroline Perrin depuis 15 ans. C’est elle qui ose : concevoir et inventer de nouvelles matières à la recherche de l’inédit. AC Matière devance l’air du temps : Caroline et son équipe se renouvellent sans cesse et soignent chaque détail. Une forme d’exclusivité et d’exigence qui permet à AC Matière de s’imposer dans l’univers du luxe.

Dans ses ateliers parisiens, ou sur chantier, des artistes travaillent chaque jour dans le plus grand raffinement. Les matières sont conçues pour s’intégrer dans un décor, pour dialoguer avec les autres éléments choisis par l’architecte. On dore, on dessine, on peint des panneaux ou des lés de papier haut de gamme qui décoreront des boutiques de luxe, des hôtels ou des appartements, à travers le monde.

La création artistique est au cœur de la réflexion de ces artistes peintres qui travaillent en équipe. Chaque centimètre carré est pensé comme une œuvre. L’inspiration, l’âme de chacun et chacune y transparaît. Une fois qu’on a trouvé la meilleure finition, les mains multiplient et recommencent sans jamais tomber dans l’exécution simple. Pas d’égo, pas de nom, juste l’innovation et l’expression. Caroline Perrin insuffle une grande liberté : à chacun de s’en saisir pour mieux casser les codes, essayer et recommencer.

Une fois qu’on a trouvé, ces mains multiplient et recommencent sans jamais tomber dans l’exécution simple, chaque centimètre carré est pensé comme une œuvre. L’inspiration, l’âme de chacun et chacune y transparait.

Biographie Caroline Perrin

Caroline Perrin est née en 1970 aux États-Unis. Diplômée de l’EDHEC, sa première carrière la mène au cœur des salles de marché à Paris, puis à Londres. Après 10 années de banque d’affaires, elle ressent le désir de se réaliser dans un domaine plus artistique sans pour autant cesser d’entreprendre. AC Matière voit le jour en 2003. Son parcours atypique l’aide à gérer le développement de sa société et à s’imposer dans un milieu encore souvent très masculin.

Son univers artistique la définit le mieux. Fan de Chet Baker et Billie Holiday, elle est un air de jazz, découvert dans les mythiques clubs new-yorkais. Adolescente, c’est dans cette ville qu’elle arpente les salles du MET ou du MoMA, pour contempler les toiles de Kandinsky, Henri Matisse et Nicolas de Staël. Passionnée d’architecture, Caroline Perrin admire le travail de Franck Lloyd Wright et Philip Johnson.

Son rapport au monde et à l’art est physique, c’est ce qui la pousse à transmettre cette l’énergie, cette dynamique à travers la création.

Caroline Perrin contribue à développer la richesse des arts décoratifs et espère marquer avec son équipe la création murale contemporaine.

Caroline Perrin est l’auteure de Matières d’exceptions (éd. Vial) paru en novembre 2011et de Matières et savoir-faire d’exception (éd. Vial 2017). A travers des photographies en gros plans, elle partage son regard précis, capable de saisir le beau et le détail d’une matière.

Ouvrages

Caroline Perrin est l’auteure de Matières d’exceptions (éd. Vial) paru en novembre 2011 et de Matières et savoir-faire d’exception (éd. Vial 2017).

A travers des photographies en gros plans, elle partage son regard précis, capable de saisir le beau et le détail d’une matière.